youtube

C’est incontestable ! La vidéo sur les sites internet et les réseaux sociaux reste le format privilégié. Elle intéresse beaucoup les internautes par rapport aux textes et elle se décline en différents thèmes. Les dernières statistiques, font état de 10 milliards de vues par jour sur Snapchat, 8 milliards sur Facebook et 4 milliards sur YouTube.

Le snack content

De nos jours, les marques essaient effectivement d’adopter les codes des réseaux sociaux pour créer des vidéos d’entreprise intéressantes. Elles optent par exemple pour le snack content, le mode de consommation du contenu rapide et sans effort qui incite à miser sur l’originalité, à trouver la bonne tonalité, à ajouter une pincée d’authenticité et d’humour et à créer une connivence avec l’audience. Elles s’inspirent aussi des réalisations de leurs concurrents et des contenus les plus populaires lancés sur les grandes plateformes pour trouver de bonnes idées.

Une vidéo courte

Pour créer des vidéos d’entreprise dynamiques, les marques font également comme les simples internautes et blogueurs en essayant de captiver l’attention des internautes dès les trois premières secondes via une accroche forte de question curieuse, message clair et direct ou images avec couleurs attrayantes. Elles tentent aussi d’humaniser leur entreprise en considérant les besoins et les attentes de leur audience, en essayant de raconter une histoire captivante, de transmettre des émotions fortes et de parler le même langage que les gens à qui elles s’adressent.

Une vidéo non-professionnelle

Pour atteindre leurs objectifs de manière efficace et rapide, certaines marquent se mettent même à produire des vidéos de qualité médiocre, exactement comme le font les internautes. Elles ne respectent plus les fondamentaux de la vidéo d’entreprise et ne misent plus sur un bon cadrage, une bonne lumière, etc. Elles osent diffuser des vidéos prises à partir d’un smartphone ou d’un appareil photo simple pour mieux captiver l’attention des internautes, pour faire passer le message et pour gagner en visibilité.
Les marques d’aujourd’hui choisissent donc de créer des contenus vidéo qui ressemblent à ceux des médias sociaux, c’est-à-dire des vidéos courtes, dynamiques et colorées pour attirer l’attention du public, augmenter les visionnages, construire une communauté engagée et améliorer leur visibilité. Elles abandonnent les contenus vidéo trop professionnels, car elles savent que ces derniers sont moins rentables par rapport aux contenus vidéo classiques.