musique studio

L’événementiel est l’un des secteurs d’activité les plus frappés par la crise pandémique. Depuis le mois de mars 2020, le secteur a connu des annulations en cascade, des projets reportés, des budgets marketing et communication gelés. Ce qui a mis l’ensemble des acteurs dans une situation vraiment inédite et imprévisible. Vers la fin du mois d’avril, la perte était évaluée à 15 milliards d’euros. Heureusement qu’il y a eu une réaction assez rapide de la part des organisateurs.

La réaction rapide des acteurs de l’événementiel

Les acteurs de l’événementiel n’ont effectivement pas hésité à digitaliser leurs services en raison de la situation sanitaire catastrophique qui pouvait encore perdurer des mois, voire des années, avant de se stabiliser. Ainsi, les acteurs de l’événementiel ont pour la plupart transformé leurs offres en de nouveaux formats digitaux, essayant de convertir le public aux événements virtuels.
L’un des concerts qui illustre parfaitement cette transformation est celui de Travis Scott et Fortnite qui a réuni plus de 27 millions d’internautes. Il y a également les défilés virtuels organisés par les maisons de mode tels que celui de Chanel qui devait se dérouler à Capri début mai et qui était finalement proposé en version digitalisée pour offrir à l’audience une véritable balade en méditerranée à distance. Selon le dernier baromètre annuel de la CCI Paris Ile-de-France, 28% des salons ont aussi connu une existence numérique.
De leur côté, les agences développent aussi de nouvelles offres telles des soirées virtuelles avec format interactif, divertissant et créateur de liens malgré la distance. Il en va de même pour les autres prestataires d’animations, essayant ainsi de se réinventer en créant de nouveaux formats en ligne : escape game repensé en visio, quiz à distance sur zoom, dégustations à distance, …

Les événements virtuels après la COVID

Après le coronavirus, on ne sait pas encore ce qui va se passer. Il se peut que l’événementiel reprenne sa forme initiale, c’est-à-dire sa forme physique. Mais il se peut également que les gens s’habituent à la forme digitale.
Quoi qu’il en soit, l’idéal est de prendre le meilleur des deux mondes en proposant des événements à la fois physiques et digitaux. Ainsi, les organisateurs et prestataires peuvent garantir une meilleure expérience audience et le secteur de l’événementiel connaîtra une sérieuse innovation.
Des nouveautés peuvent même apparaître dans ce secteur, comm le live streaming, l’événement satellite et le broadcast.